Partagez | 
 

 Jewel L. Kagan ~. She's the Grim Reaper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jewel L. Kagan


avatar

Messages : 38

WHO AM I ?
Âge Apparent:
Âge Réel:

MessageSujet: Jewel L. Kagan ~. She's the Grim Reaper.   Sam 25 Aoû - 23:20




Jewel L. Kagan


Hunter from Surt
« C'est drôle, les hommes. Ça vous tape sur les nerfs et ça veut vous priver de vous énerver. »



    Présentation


    Nom ♦
    Kagan.

    Prénoms ♦
    La demoiselle a plusieurs prénoms, Jewel Lee Brooke. Mais seul son premier prénom est utilisé. C’est d’ailleurs celui qu’elle revendique, Jewel.

    Pseudonyme éventuel ♦
    The Grim Reaper. Oui, littéralement la Faucheuse. Quand vous la verrez combattre vous comprendrez pourquoi une si charmante demoiselle porte un nom si lourd de sens.

    Age réel ♦
    Vingt et un ans.

    Age apparent ♦
    Aucune différence entre son apparence et son âge. Elle est jeune et ça se voit !

    Sexe ♦
    Féminin.

    Quartier d'origine ♦
    Surt. C'est une enfant qui depuis sa naissance en a pris plein la gueule et son sale caractère, vous savez maintenant d'où il vient.


Caractéristiques


Description physique ♦

« Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal. »
• • •

Jewel a une tête, deux bras et deux jambes comme n’importe quel femme. Mais ces renseignements sont bien insuffisants me direz-vous. Très bien. Un mètre soixante quatre et cinquante six kilogrammes. Ses cheveux ? Ils sont blancs et teintés de quelques reflets bleutés, caractéristiques tout à fait naturelles et propres à sa famille. Son visage est plutôt fin. Elle a, comme qui dirait, une gueule d'ange sans le caractère qui va avec. Elle montre très peu de sentiments mais après cela, elle est une personne des plus charmantes. Ca ne sera pas la première personne que vous aurez envie d'aborder dans la rue car en présence d'inconnus son visage affiche quelque chose ressemblant beaucoup à de l'arrogance ou à de l'audace, elle est très sûr d'elle. De même, elle aborde une démarche souple et assurée, un comportement qui, de prime abord, pourrait dissuader n'importe qui de venir lui chercher des poux. Mais que voulez-vous, il faut de tout pour faire un monde et il existe bien sûr quelques inconscients qui osent l'aborder sans savoir que ce n'était pas la meilleure idée qu'ils aient eu dans leur pauvre vie. Vous savez, ce genre de personne mal attentionnée qui finalement repartira avec le poignet cassé. Elle paraît déjà froide en temps normal - sauf peut-être quand il lui prend d'être d'humeur à plaisanter et qu'une expression sarcastique se peint sur son joli minois -, mais quand il s'agit du but qu'elle s'est fixé, une détermination sans bornes vient durcir les traits de son visage.
Initialement ses pupilles sont ocres presque métalliques, une caractèristique trop peu répandu et beaucoup trop voyante. Elle se permet donc d'en changer la couleur : bleu foncé, noir, brun, vert, toutes les couleurs y passent si elle estiment cela nécessaire et excusez-la du peu mais dans son métier ça l'est absolument, nécessaire. Elle se maquille le contour des yeux d'un fin trait noir, petite fantaisie qu'elle se permet. Son corps frèle n'est qu'une apparence et sous ses airs de jeune fille fragile se cache en réalité une jeune femme fortement entrainée au corps à corps, sachant se défendre physiquement. Quoi de plus normal que de s'entretenir régulièrement quand on doit botter le cul à des monstres de toutes sortes. Côté vestimentaire, elle s'habille de jupes assez courtes ou de tuniques près du corps, ou encore de pantalons serrés, épousant ses formes féminines. Elle adore ses bottes de cuir noir et ses bandages blancs qu'elle s'enroule autour du bras et de la jambe gauche et du cou. Ses couleurs de prédilection étant le noir, le blanc, le bleu ciel et bleu nuit, le vert pâle et le gris.



Description mentale ♦

« Le risque d'être frappé par la foudre augmente si débout sur un arbre, le poing levé, vous criez : "J'emmerde l'orage !" »
• • •

C'est une chieuse, une chieuse à plein temps, une chieuse professionnelle, une vraie de vraie quoi. Pas d'autre mot qui ne lui sied mieux que celui-là. Sauf peut-être arrogance, égocentrisme, sarcasme, arrogance, arrogance, ironie, arrogance et grande gueule. Ah oui n'oublions pas, ARROGANCE. Elle aime, que dis-je, elle adore son métier et ses aptitudes lui permettent largement le comportement qu'elle aborde. Elle peut se montrer exécrable et impertinente, cette nana sait ce qu'elle fait, quoiqu'elle fasse et quoiqu'elle dise. Elle respire la puissance et croisez-la dans la rue une fois pour voir, ça ne sera certainement pas à elle que vous irez demander votre chemin, sauf si bien sûr vous aimez le danger et vous faire remballer dans les formes. Vous cernez le personnage ? C'est une jeune femme sûre d'elle, qui n'a pas la langue dans sa poche et qu'emmerder ne serait pas la meilleure idée que vous puissiez avoir. Elle paraît antipathique aux premiers abords, et vous avez raison, elle l'est très souvent. Mais ne vous fiez pas aux apparences, elles sont souvent trompeuses. Jewel n'a pas toujours été comme ça et au final, a été forcée de s'adapter au monde qui l'entoure. La vie n'est pas facile dans les quartiers de Surt et d'autant plus si on ne vient pas des hautes plateformes de la société. Jeune, elle n'a connu que les bidonvilles crasseux de la décadente Surt. Et quand on vit à la dur dès son plus jeune âge, on ne peut conserver sa naïveté. Avant, si vous l'aviez croisé dans la rue, elle vous aurez peut-être souri. Elle vous aurez même indiqué votre chemin avec bon coeur et vous aurez sûrement accompagné pendant une partie de votre trajet. Oui, mais ça c'était avant. Avant qu'elle ne comprenne comment fonctionnait le monde et cette société qu'elle déteste. Aujourd'hui au fond d'elle existe toujours cette petite fille pleine d'espoir et de bons sentiments. Mais le temps à enfermer cette partie d'elle dans un recoin de son coeur et ne l'autorise à sortir que dans de rares occasions et face à des personnes privilégiées, spéciales.

Mais Jewel, ce n'est pas que ça. Jewel c'est aussi quelqu'un qui aime, qui déteste, qui vit sa vie et si vous vous intéressez un tant soit peu à elle, vous verrez qu'il est préférable de la connaître avant de la juger. Si elle se rapproche de quelqu'un, qu'elle ressent le besoin de protéger cette personne parce qu'elle l'apprécie ou qu'elle éprouve des sentiments positifs envers elle, elle deviendra une alliée plus qu'avantageuse. Celui qui se met dans le tête de toucher ne serait-ce qu'à un cheveu de ses amis, s'expose à des ennuis considérables.



Signe particulier ♦ ICI
Histoire


Façon de chasser ♦
Sa manière de chasser englobe les différentes étapes antérieures et postérieures à la chasse à proprement parler. Tout d'abord, elle écoute les ragots, les légendes, les témoignages des citoyens qui l'entourent. C'est d'ailleurs très souvent comme ça qu'elle déniche les démons qui se cachent parmi la société. Elle suit aussi son instinct. Ça lui arrive assez souvent non pas de voir, d'entendre ou de dénicher les monstres par hasard mais de les sentir, eux et leurs foutus pouvoirs, eux et leur soif de sang, de mort et de destruction.
Ensuite, on ne l'appelle pas The Grim Reaper alias la Grande Faucheuse pour rien. Cela lui vient de sa manière de chasser, disons, assez particulière. Une fois la bête repérée, pas question de la lâcher. Poursuivre, sans relâche, traquer et se battre. Le programme est simple. Jewel entame alors une danse mortelle, elle tournoie, se fend, ruse et mort la chair du tranchant de ses lames. Virtuose de son art qu'elle exprime au combat, son nom évoque certes les mouvements amples que ses armes décrivent, oui mais pas seulement. La Grande Faucheuse c'est aussi l'inévitable issue de chacune des batailles que la demoiselle livre : la destruction totale de sa proie.

Quartiers de chasse de prédilection ♦
Surt bien sûr, mais elle aime traverser les frontières et aller voir aussi ce qui se passe à Cybèle et Skuld. Ce qu'elle aime dans Cybèle c'est la proéminence de la nature et de la végétation. Ce sont deux choses difficiles à trouver dans son quartier d'origine et elle apprécie donc de les retrouver de temps en temps. Par ailleurs, à Skuld, c'est l'esprit du temps qui l'attire. Les hommes y sont bien moins rustres et la politesse et la galanterie existent encore dans ce monde alors qu'à Surt on croirait que ces qualités appartiennent à un paradis perdu. En revanche elle met rarement les pieds à Edwin pour la simple raison qu'elle s'y sent étouffée. Elle n'est pas habituée à toute cette technologie. Mais si la piste d'un monstre la mène jusqu'au quartier technologique, elle ne reculera pas devant la tâche à accomplir, faut tout de même pas exagérer ! D'autant plus qu'elle se doit bien de se mettre à la page, ce serait bête qu'un monstre lui échappe à cause de son ignorance des nouvelles avancées ou d'une mauvaise connaissance de ce quartier.

Armes ♦
Contrairement à ce qu'on pourrait croire en connaissant sa réputation, elle ne se bat pas avec une faux. Certes, elle fauche quand elle se bat mais elle le fait avec ses deux grandes épées, qui soit dit en passant ressemble plus à des hachoirs qu'à des épées proprement dit. Ses deux armes sont noires, longues d'environ quatre vingt centimètres, et leur fil n'est pas régulier pour deux sous. Les lames sont dentées, striées, effilées comme des rasoirs.
En plus de ces armes, elle possède deux desert eagle magnum 44. Une arme à feu puissante et précise. Seul petit bémol, elle a un sacré recul. Une personne non entraînée pourrait se déboîter l'épaule en tirant d'une seule main avec cette arme mais ce n'est pas pour gêner Jewel, elle a l'habitude et tire comme si de rien n'était.

Nombre de créatures tuées ♦
Peut-être une bonne centaine, dans ces eaux là. Elle chasse depuis qu'elle a seize ans et a horreur d'être au chômage.

Que sait-elle des Elus, et comment les considère-t-elle ? ♦
Pour Jewel, les élus c'est un peu comme si le monde tournait à l'envers. [ EN COURS ]

Que sait-il du monde extérieur ? ♦ ICI

Histoire ? ♦ ICI.





C'est bien ça, un peu de déraison. Dévissé et...
Tous à l'unisson. Plus d'à quoi bon !
Des mots libres, des maux, démolition.
Revenir en haut Aller en bas
 

Jewel L. Kagan ~. She's the Grim Reaper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comparaison : taille des figurines Reaper Miniatures
» Reaper Bones 3
» [Challenge] - Les marines de Grim
» In the grim darkness of the futur, there is only caucasian people
» Les NECRONS de Grim !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horatius Island ::  :: Présentations :: Chasseur-