Partagez | 
 

 Diplomatie, systèmes judiciaires et politiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horatius


avatar

Messages : 98

WHO AM I ?
Âge Apparent: 48 ans
Âge Réel:

MessageSujet: Diplomatie, systèmes judiciaires et politiques   Sam 25 Aoû - 6:08










Relations diplomatiques

Régulation de passage

Chaque Quartier possède une conception spécifique de la politique et de l’échange. Une conception est partagée partout : la circulation entre les Quartiers n’est pas libre, et extrêmement règlementée. Elle est régulée par les forces de l’ordre, et tout voyage outre-Murs nécessite la possession d’un Visa. Cette autorisation est donnée en priorité aux commerçants qui ont fait leurs preuves, ainsi qu’à ceux qui ont les moyens de l’acheter. Inutile de dire qu’elle est extrêmement coûteuse. Elle peut également être conférée sans trop de problèmes si une famille est divisée entre plusieurs quartiers, bien que la conception de la famille s’arrête pour les autorités à une famille proche. Ainsi, visiter ses grands-parents de Skuld est possible ; s’il s’agit de votre cousine au second degré, n’espérez rien.
Pourtant, le passage entre Quartiers peut s'effectuer d'autres façons. Ainsi, il existe des organisations clandestines, qui font passer ceux qui le demandent, mais surtout, de façon plus risquée mais moins compliquée, des tunnels non sécurisés, qui passent sous les murs, de sorte que la libre-circulation est garantie. Illégalement, certes, mais garantie.

Note : Bien sûr, les règles de voyage entre Quartier ne s'appliquent pas aux Élus, qui voyagent comme ils veulent sans rencontrer d'obstruction ; quant aux Chasseurs, ils possèdent une fausse identité pour couvrir leurs activités, et sont soumis aux mêmes lois que les Citoyens. Les Monstres, eux, usent de leurs pouvoirs pour passer outre.


Edwin

Ce Quartier est peuplé par deux extrêmes : si la grande majorité de ses habitants ont des moyens financiers plus qu’importants, les autres sont plongés dans une misère tout aussi spectaculaire, qui rejoint celle des habitants de Surt.
La politique de ce quartier donne un avantage certain aux plus riches, et ne prête aucune attention aux plus pauvres, qui comptent comme quantité négligeable. La plupart des policiers respectent cet ordre d’idées également, et ceux qui sont affectés aux Frontières avec Surt et Skuld se montrent très exigeants. Lorsque l’on ne dispose pas du Visa demandé, il est plus que difficile d’entrer et de sortir de ce quartier. Les policiers sont plus que rigoureux et ne tolèrent pas de manquement à la loi.


Surt

Surt, on le sait, n’est plus que le fantôme d’une civilisation déchue. Ce Quartier n’échappe que de peu à l’anarchie, et le semblant de système politique est entièrement corrompu. On peut dire que les véritables dirigeants de cet endroit sont ses pontes, ou bien les riches marchands d’Edwin. Le gouvernement en place dans ce lieu peut être considéré comme le chien galeux de son riche voisin, et rêve aux technologies qu’il contient. La police, elle aussi, n’est plus que l’ombre de ce qu’elle a été ou aurait pu être. Pourtant, si les Murs de cet endroit sont bien plus faciles à traverser, Edwin veille au grain.


Cybèle

Ce Quartier est le seul des quatre à n’être pas soumis au pouvoir des Hommes. Là, il n’existe pas de réel système politique, pas de forces de l’ordre ; les différentes Heures du Quartier sont soumises à l’autorité d’un chef, et ces trois chefs se réunissent à intervalles régulières pour prendre les décisions les plus importantes.
Mais ils sont favorables à la libre-circulation, et c’est ainsi à cet endroit que viennent souvent chercher refuge les clandestins, ou ceux qui veulent disparaître pour un temps. Pourtant, c’est là également que viennent chercher en priorité les polices des autres quartiers lorsqu’ils recherchent un fugitif ; et, malgré l’immensité de Cybèle, ils savent où chercher.
Un Visa n’est donc pas nécessaire pour arriver à Cybèle… Si seulement l’on a pu franchir les Murs de ses voisins, Surt et Skuld, auparavant.


Skuld

Ah, la vieille aristocratie… Sur le déclin, bien entendu, et prête à laisser la place aux acteurs de la Révolution Industrielle latente. Pourtant, c’est bien elle, parfois désargentée, toujours influente, qui règne sur ce Quartier. Si son dirigeant est, d’un point de vue effectif, son Maire, ce sont les nobles qui régissent cet endroit. L’argent n’y est pas tant honoré, et l’on y favorise le haut lignage ou bien le génie industriel. Sa police, moins moderne que celle d’Edwin et mille fois plus efficace que celle de Surt, demeure pourtant intransigeante. C’est un Quartier très fermé, qui ne prête pas autant de valeur au commerce qu’Edwin et Surt, et qui n’aime pas accueillir des étrangers. Les plus grands criminels y sont encore exécutés sur la place publique.

Rédigé par Tahir. Merci de respecter son travail.
© Horatius-Island



pidam pidam
Revenir en haut Aller en bas
http://horatius-island.forumgratuit.be
 

Diplomatie, systèmes judiciaires et politiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horatius Island ::  :: Généralités :: Contexte, Histoire, Lieux et Description-